La production française

“En moyenne, plus de 6 kg sont achetés durant la saison par ménage français.”

900 producteurs engagés dans une démarche qualité.

L’AOP Pêches et Abricots de France représente en moyenne un potentiel de 150 000 tonnes de pêches et 80 000 tonnes d’abricots (quand les aléas climatiques ne viennent pas jouer les trouble-fête). Elle regroupe aujourd’hui les 52 metteurs en marché français, dont 22 organisations de producteurs. Soit plus de 900 producteurs issus des quatre grandes régions productrices : la Vallée du Rhône, la plaine de la Crau, les Costières, le Roussillon et la Corse. Ensemble, ils communiquent auprès du consommateur sous la signature “Pêches et Abricots de France” et le logo Vergers écoresponsables.

Cette année, le contexte est très particulier, avec la crise du Covid-19. Les entreprises ont mis en œuvre les mesures techniques, gestes barrières, et équipements pour assurer la sécurité de leurs salariés, et des consommateurs. S’appuyant sur les systèmes de recrutement de personnel local, les offres d’emploi ont permis de compléter la main d’œuvre permanente déjà présente sur le territoire. Compte tenu des besoins, le renfort de personnel étranger sera sans doute nécessaire pour cueillir les fruits dans le courant de l’été.

On en parle aussi