Des vergers tout à côté

“Des délais de transports n’excédant jamais 24 heures.”

Des pêches, nectarines et abricots essentiellement cultivées dans le sud de la France

  • La cueillette démarre dans les vergers du Roussillon (autour de Perpignan dans la Vallée de la Têt).
  • Elle se poursuit sur les terres du Languedoc (les Costières de Nîmes, entre Nîmes et la Camargue dans le Gard), puis dans les Bouches du Rhône (plaine de la Crau) et en Corse (plaine orientale, près de Bastia).
  • Elle s’achève dans la Drôme et la vallée du Rhône autour de Valence, région traditionnelle de production.

Acheter des pêches, des nectarines et des abricots de France : un gage de qualité

La pêche, la nectarine et l’abricot n’aiment que les voyages de courte durée. La proximité des terroirs de production est donc un facteur supplémentaire de qualité, avec des délais de transports n’excédant jamais 24 heures. Concrètement, un fruit de France cueilli le lundi peut être en magasin dès le mercredi : une garantie de fraîcheur inégalable !

De plus, les variétés ont une précocité différente. Ce qui permet un étalement de la récolte, de juin à fin septembre, avec des fruits cueillis toujours à point. Un gage de qualité incontestable !

… et un plus pour l’environnement !

Les pêches, nectarines et abricots de France sont produits localement. Les distances sont donc moins longues entre le lieu de production et les étals. Un bon point question pollution !

Les gastronomes avertis, amoureux de la nature et des produits frais ont bien compris que « production locale » rime avec proximité, fraîcheur, qualité et respect de l’environnement.
Découvrez la charte de production intégrée des producteurs engagés dans la démarche Vergers écoresponsables !
La région Languedoc-Roussillon est la première productrice de pêches (90 000 t), suivie des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur (68 000 t) et Rhône-Alpes (35 000 t).
Rhône Alpes est la première région productrice d’abricots (88 000 t), suivie du Languedoc Roussillon (45 000 t) et de PACA (23 000 t).

Potentiel de production 2018 : 140 000 T de Pêches et 87 000 T d’Abricots

Gard Roussillon Auvergne Rhones Alpes Corse

On en parle aussi