Ça bzzzzz et ça cui-cui

“Sans les abeilles, rien n’est possible

”

Il y a de la vie dans les Vergers Écoresponsables. Les insectes pollinisateurs, comme l’abeille, y sont indispensables. Et pour chasser les insectes nuisibles, on fait appel aux oiseaux. Comme autrefois !

Les abeilles : sans elles, rien n’est possible

Pendant deux semaines environ, elles travaillent à plein temps pour polliniser les fleurs des arbres. Sans elles, les fruits ne peuvent pas se former. On comprend donc l’attachement que leurs portent les arboriculteurs.

Dans les vergers d’abricots, depuis 2018, cette démarche va encore plus loin puisqu’un contrat est désormais obligatoire avec les apiculteurs, pour une pollinisation de qualité dans le respect des abeilles. C’est pourquoi de nombreuses ruches sont installées aux abords des Vergers Écoresponsables.

Les mésanges : de précieuses alliées

En vous promenant près des Vergers Écoresponsables, si vous êtes observateur, vous trouverez des nichoirs accrochés aux troncs de certains arbres. Ils servent à héberger des mésanges, dont le rôle est de lutter naturellement contre certains insectes. En mangeant les chenilles par exemple, elles protègent le verger et permettent de réduire considérablement le recours aux traitements. Les Vergers Écoresponsables hébergent aussi des coccinelles ou des chauves-souris qui détruisent les insectes nuisibles.

Ces méthodes, courantes autrefois, retrouvent dans les Vergers Écoresponsables toute leur importance. Et permettent d’agir en faveur d’une nature préservée.

On en parle aussi