Une filière riche de ses métiers

 

20 000 emplois cultivés avec soin

La main d’œuvre, une question fondamentale ! La production et l’expédition de pêches et nectarines françaises totalisent environ 20 000 emplois. Ils se répartissent sur une large palette de plus en plus techniques, pour répondre aux attentes des consommateurs et s’adapter aux contraintes de la distribution. La majorité des emplois sont saisonniers.



Pour un hectare de pêchers, par exemple :
800 heures de main d’œuvre sont nécessaires pour la taille, l’éclaircissage, la récolte et la conduite technique (irrigation, entretien, traitements).
• cet hectare produit en moyenne 20 tonnes de fruits. Leur conditionnement (plateaux, barquettes) et leur expédition réclame encore 310 heures de main d’œuvre.

Pour cela, divers cahiers des charges et procédures de contrôles ont été élaborés. Ils ont pour mission :
• la satisfaction du consommateur
• le respect de l’environnement
• le développement de la production fruitière intégrée et de l’agriculture raisonnée
• l’observation des démarches de qualité et de traçabilité

De nouvelles fonctions dans le domaine de la logistique (gestion des intrants, des commandes, des expéditions) ont été créées. Elles répondent à la réduction des délais de commandes (client / producteur) et leur segmentation (petites séries, conditionnements spécifiques...).
 

Les principaux métiers

La production de fruits est l'un des plus importants employeurs de main-d'œuvre en France. Elle exige des compétences agricoles et techniques pointues.

Ouvrier arboricole

Ses activités sont principalement liées à l'entretien et à la production du verger. Il effectue les travaux manuels (taille, éclaircissage, cueillette, pose des filets para-grêle) et contribue à la mise en place et au suivi de l'irrigation des vergers. Dans certaines organisations, il observe les maladies et effectue des comptages de parasites. Il réalise les travaux mécanisés (désherbage, traitements phytosanitaires) et assure l'entretien courant du matériel. Selon la taille de l'entreprise, l'ouvrier arboricole peut travailler à la station.

Agent de conditionnement

Il travaille à la station et participe aux opérations de tri, de calibrage, de conditionnement et d'expédition des fruits.

Chef d'équipe

Ouvrier arboricole expérimenté, il assure l'encadrement, l'organisation du travail et la formation des travailleurs saisonniers, voire d'une équipe de travailleurs permanents.

Chef de culture, Responsable de station

Ils ont une fonction de gestion, d'organisation des travaux et d'encadrement de personnel. Le premier travaille dans le verger. Le second intervient dans la station.

Responsable qualité

Il s'assure de l'efficacité et de l'actualisation du système de qualité. Il encadre l'équipe chargée des opérations de mesure de la qualité (échantillonnage, analyse, enregistrements...).

Responsable commercial

Il est chargé de la commercialisation des produits. Il réalise des études de marché et définit la gamme de produits. Il assure les contacts avec la clientèle, notamment pour le déclenchement des commandes et des expéditions.

Ces deux derniers emplois se rencontrent soit dans les entreprises arboricoles, soit dans des structures collectives (groupements de producteurs, coopératives...).

 

Dans la même catégorie :

Des vergers tout à coté.

Le marché.

Découvrez également :

recette

Tian d'agneau aux pêches de nos régions.